Soutenons nos patrons de clubs

Vous êtes ici

Chers joueurs de squash,

 

Comme vous le savez, les interclubs ont redémarré pour notre plus grand bonheur et cela après 6 mois d’interruption. Néanmoins, les risques liés à la Covid-19 restent bien présents et ont plus d’implications que ce à quoi l’on pense directement. Il y a bien entendu les risques que chacun encourt au niveau individuel pour sa santé mais aussi une responsabilité collective vis-à-vis des responsables de clubs qui eux remettent entre nos mains leur outil de travail… ce qui nous permet de pratiquer notre sport favori quasiment dans des conditions normales. Les patrons de club sont en effet responsables devant la loi des comportements des personnes utilisant leurs installations et peuvent faire l’objet de sanctions administratives et pécuniaires très lourdes… sans parlé de la réputation qui pourrait être avoir un impact très négatif sur l’aspect commercial de leurs établissements. Sachez que des contrôles inopinés ont eu lieu ces derniers jours dans divers établissements sportifs et que ceux-ci seront intensifiés par les autorités compétentes. C’est pourquoi, il est de notre devoir de joueurs responsables d’appliquer toutes les consignes que prônent les gestionnaires de club à toute personne au sein de leurs établissements et d’éviter tous les comportements à risque.

C’est l’affaire ET l’intérêt de tous… le point commun étant l’amour de notre sport. C’est pourquoi, nous demandons à tous, dans la mesure du possible :

 

D’arriver déjà en tenue afin d’éviter un premier passage au vestiaire. C’est en effet à ce moment-là, vu que les interclubs débutent à la même heure que les vestiaires sont saturés.

De bien s’inscrire sur le registre d’entrée et de sortie de l’établissement.

De respecter la distance de sécurité en toutes circonstance en dehors du match.

De prendre sa douche une fois son match terminé afin d’éviter d’y aller par groupes.

De porter systématiquement le masque si on ne joue pas ou qu’on n’est pas à table.

 

Nous savons que ce n’est pas toujours évident mais c’est en y mettant tous ensemble de la bonne volonté et du bon sens commun que nous continuerons la pratique de notre discipline favorite.

 

Vive le squash et bon match à tous.

Abonnez vous au squash Mag